Quand est-il recommandé de partir en islande si on veut voir les aurores boréales ?

Si l’on devait déterminer un top3 des phénomènes naturels qui attire la curiosité des habitants du Monde entier, il y a fort à parier que les aurores boréales figurent dans ce classement. Il faut dire que ce phénomène lumineux est particulièrement grandiose. Depuis quelques années, il est possible de partir en Islande pour admirer le spectacle en grandeur nature. Cependant, trouver la bonne période peut vite tourner au casse-tête. A moins d’utiliser les bons ingrédients. Zoom sur les astuces pour cibler le moment idéal pour un voyage en Islande dans le but de voir les aurores boréales.

Quand est-il recommandé de partir en islande si on veut voir les aurores boréales ?

Comment cela se produit ?

En lisant la définition du dictionnaire, on comprend instantanément que l’aurore boréale est un phénomène lumineux qui a lieu souvent dans le ciel de l’Hémisphère nord. Mais en se penchant de plus près sur le sujet, on s’aperçoit que plusieurs facteurs peuvent être responsables. Certains scientifiques n’hésitent pas à avancer certaines théories pour expliquer ce phénomène.

Durant l’année, le vent solaire s’intensifie. Dans la foulée, il pénètre le champ magnétique de la Terre. Parallèlement, un flot de particules réagit avec les gaz du champ magnétique. Cette réaction engendre des aurores spectaculaires : les aurores boréales. Attention toutefois, ces réactions sont observées majoritairement dans des régions de haute latitude.

Quelle saison choisir ?

En Islande, la saison des aurores boréales s’étend du mois d’octobre à celui de mars. Notez néanmoins qu’il est possible d’en voir en août et en avril. Il faut savoir que ces aurores sont davantage marquées en période d’équinoxe. En d’autres termes, elles sont plus spectaculaires. Précision importante, aux alentours du 20 mars et du 23 septembre, les probabilités sont maximisées. Un détail qui peut avoir son importance. Enfin, gardez à l’esprit que ce petit pays baigne dans la lumière du jour permanent de mai à juillet. Par conséquent, il est impossible de voir des aurores boréales à ce moment précis de l’année.

Lire :  Sejour linguistique anglais : déplacez vous sans compter.

Le matériel indispensable

Pour optimiser vos chances de réussite, il est recommandé d’avoir un matériel particulier. En prenant contact avec des touristes passés par l’Islande, on comprend que la voiture est indispensable. Que cela soit pour se déplacer ou traquer ces fameuses aurores boréales, il vaut mieux avoir les outils recommandés. Outre la voiture, les jumelles, les gants et l’appareil photo sont incontournables. Vérifiez enfin le niveau de batterie de votre téléphone. En cas de grand froid, ces dernières se déchargent plus vite…

Un marché en plein développement

Pour illustrer ce regain d’intérêt pour l’Islande, le tourisme local ne s’est jamais aussi bien porté. Dans ce contexte, il est important de prévoir et organiser son voyage plusieurs mois à l’avance. En dépit de certains clichés, il ne faut pas obligatoirement un budget XXL pour se payer un billet vers cette destination. On vous suggère de jeter un coup d’oeil sur les tarifs pratiqués en 2023. Enfin, pour une information claire, n’hésitez pas à vous rendre sur ce site web. Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire pour véritablement voir les aurores boréales…